Fédération PCF de Loire-Atlantique membre du Front de Gauche

Fédération PCF de Loire-Atlantique membre du Front de Gauche
Accueil

Oui au transfert de l’aéroport de Nantes Atlantique à Notre Dame Des Landes

 
 
 
 

C’est avec la détermination qui nous anime depuis le lancement de ce grand chantier que les Communistes de Loire Atlantique et leurs élu-e-s ont participé à la mission de médiation du gouvernement. Comme depuis de nombreuses années, nous nous sommes saisi du débat, de la concertation, de la consultation, pour porter les grands enjeux de ce dossier particulièrement important pour l’avenir de notre territoire et sa population.
 
A cet égard, nous avons rappelé combien l’aménagement de notre agglomération est au cœur du débat pour permettre un développement équilibré et harmonieux de notre territoire.
 
Avec le transfert de l’aéroport de Nantes Atlantique vers Notre Dame Des Landes, c’est la qualité de vie des 45 000 habitants concernés par le Plan d’Exposition au Bruit qui serait immédiatement améliorée. Avec une croissance de plus de 47% en 5 ans, l’aéroport de Nantes-Atlantique va dépasser les 5 millions de passagers en 2017. Les jours de saturation sont en augmentation constante, conduisant à multiplier les survols de nuit qui dégradent plus encore la vie quotidienne des habitants.
 
Avec le transfert, c’est la possibilité de construire des logements pour 15 000 habitants supplémentaires à l’intérieur du périphérique. C’est aussi répondre à l’enjeu environnemental avec l’économie deux fois la surface de l’aéroport en étalement urbain.
 
Avec le transfert, c’est répondre à l’enjeu économique pour un territoire qui connaît une croissance record de population avec 1 000 000 d’habitants supplémentaires en Pays de la Loire d’ici à 2040, population pour laquelle il faut anticiper la question de l’emploi. De nombreuses entreprises, notamment des PME liées à l’industrie aéronautique, la navale, aux Énergies Marine Renouvelables, au développement de la Recherche et Développement, sont en attente d’installation sur le site libéré par le transfert.
 
Enfin, le transfert, c’est l’enjeu démocratique. Avec une participation de 51,08 %, le « Oui » au transfert l’a emporté à 55,17 %. Le précédant gouvernement, auquel participait Emmanuel Marcon, avait engagé la parole de l’État en cas de victoire du OUI. Cette parole doit être respectée !
 
Après le point d'étape de fin septembre, nous déplorons l'orientation à charge de la commission dite de la "médiation" confirmée avec la commande d'une étude contradictoire à celle de la DGAC sur le bilan carbone par une société dont les dirigeants sont membres du Comité scientifique de la fondation Hulot, opposée au transfert de l'aéroport.
 
Contrairement aux propos d’Édouard PHILIPPE en déplacement à Nantes, il y a une bonne solution pour le territoire et ses habitants, celle du transfert.
 
C’est pour rappeler ces arguments au gouvernement, pour lui rappeler ses obligations auprès des habitants de ce territoire que nous participerons et appelons à participer au rassemblement des organisations favorables au transfert samedi 14 octobre 2017 à 10h00 à l’aéroport de Nantes Atlantique.