Fédération PCF de Loire-Atlantique

Fédération PCF de Loire-Atlantique
Accueil

2ème tour des municipales

 
 
 
 

2ème tour des municipales

Le 28 juin aura lieu le second tour des élections municipales. En Loire-Atlantique, les militants communistes se sont investis partout où ils étaient présents, dans la construction de listes, de projets de progrès pour leur communes. Pour ce second tour, ils seront de nouveau au rendez-vous sur des listes de rassemblement de gauche dans les territoires nantais et nazairiens.

Dans l’agglomération nantaise, à Nantes bien sûr, on compte 5 communistes sur la liste conduite par Johanna Rolland, à Bouguenais, c’est le communiste Gauthier Lorthiois qui conduira la liste de gauche dans cette ville de 20000 habitants (voir les témoignages ci-dessous). On compte également des communistes sur la liste conduite par Gérard Allard à Rezé, sur celle conduite par Bertrand Affilé à Saint-Herblain, Carole Grelaud à Couëron, Anthony Descloziers à Sainte-Luce sur Loire. L’enjeu sera donc la présence d’élus communistes à la métropole nantaise où leur apport depuis des années est capital, notamment dans les domaines des déplacements, du logement ou encore de la gestion de l’eau sur lesquels ils font avancer les enjeux d’accessibilité.

Du côté de la CARENE, 4 villes sont concernées par le second tour. A Saint-Nazaire, la liste de rassemblement à laquelle participait le PCF a fusionné avec la liste EELV. Quatre communistes y figurent avec pour chef de file notre camarade Cédric Turcas. A Montoir de Bretagne, les 2 listes de gauche ont également fusionné afin de conserver la ville à gauche. Là aussi, le PCF est représenté par 4 camarades.

A Donges, la configuration est différente : malgré tous les efforts de nos camarades, conduits par Alain Chazal, pour réussir la fusion des trois listes arrivées à égalité au soir du 1er tour face au maire sortant, certaines ambitions personnelles conduisent les Dongeois.es à une quadrangulaire. A Trignac, Alain Desmars et la liste PCF se maintiennent au second tour avec la volonté de permettre à la gauche de rentrer à nouveau au conseil municipal.