Fédération PCF de Loire-Atlantique membre du Front de Gauche

Fédération PCF de Loire-Atlantique membre du Front de Gauche
Accueil
 
 
 

2000 personnes à St Nazaire : Réactions et photos

 

Plus de 2000 personnes dans les rues de Saint-Nazaire  :  La colère était palpable le 14 février dernier à Saint-Nazaire à l’occasion de la manifestation organisée par une intersyndicale CFDT, CFTC, CGT, FO, FSU. Plus qu’une mobilisation de soutien aux salariés de la sous-traitance, ce rassemblement se voulait être un  énième cris d’alarme pour sauver la construction navale à St-Nazaire. Il faut dire que l’enjeu est de taille, c’est tout un secteur industriel, un savoir faire reconnu, une qualité de travail qui sont menacés à St-Nazaire. Ce sont plus de 2500 emplois qui ont été perdus depuis 2003 dans la construction navale, dont 235 en 2010. Malgré les dernières commandes la situation se dégrade fortement et se sont les entreprises sous-traitantes qui aujourd’hui accusent le coup. La recherche de compétitivité du donneur d’ordre répercutée sur ses sous-traitants et donc sur les salariés, la baisse de charge, fait que 254 emplois sont menacés dans trois entreprises sous-traitantes : Baudet, SNCM, SMCO. Comme le feront remarquer les responsables syndicaux des solutions existent notamment en terme de diversification. Une diversification qu’appellent également de leurs vœux les élus communistes qui ne cessent de mettre en avant cette question, comme ils interpellent l’Etat quant à ses responsabilités en tant qu’actionnaire. C’est d’ailleurs dans ce contexte qu’ils demandent la tenue d’un véritable grenelle de l’emploi et de la sous-traitance dans la navale, pour que d’autres choix industriels soient fait pour l’avenir de la filière à Saint-Nazaire et pour qu’aucune suppression d’emploi ne puisse avoir lieu aux chantiers. Espérons que la future table ronde en préfecture puisse aboutir à ce Grenelle, c’est vital pour les chantiers, vital pour l’emploi.

 

Aymeric Seassau, Secrétaire départemental du PCF, Conseiller régional, référent du bassin d’emploi - titulaire 1ère circonscription

« Plus aucune suppression d’emploi dans la navale ! Le Conseil régional a pris ses responsabilités en soutenant STX et de nombreux sous traitants. C’est aujourd’hui à l’Etat actionnaire de gagner les commandes et de permettre les investissements pour développer l’emploi statutaire à STX et chez ses sous traitants ! »

 

Hubert Delahaie, Conseiller municipal de Montoir, Président du groupe communiste à la CARENE.

« La diversification est la question clé de l’avenir des chantiers. L’Etat doit jouer son rôle pour que soit ré-orienter la stratégie industrielle de STX. On ne peut continuer à précariser des entreprises et des salariés au gré des fluctuations du marché. Pour préserver tous les emplois, il faut un moratoire sur les licenciements, il faut mettre en oeuvre un nouveau protocole de la sous-traitance ».

 

Marc Justy, Conseiller municipal de St Joachim, Président de l’Association Départementale des Elu-e-s Communistes et Républicains.

« Les élu-e-s communistes de Loire Atlantique ont toujours apporté leur contribution, leur soutien aux travailleurs en lutte pour la défense de leur industrie, de leurs emplois. Parce qu’elles, ils ont la conviction qu’on mesure la richesse d’un pays à l’aune de son industrie, elles et ils continueront d’oeuvrer avec force pour que chaque institution, et en particulier les pouvoirs publics, assument toutes leurs responsabilités ».

 

Yvon Renévot, Secrétaire de la Section PCF de St Nazaire.– titulaire 8ème circonscription

« De tout temps, les militants communistes nazairiens ont été de ceux, aux côtés de ceux qui ont lutté pour le développement de l’emploi dans la construction navale. Elle est de ces industries qui forgent les hommes, les rapports sociaux, humains d’une forte dimension.L’exigence de qualités professionnelles construit aussi les qualités humaines, les valeurs de solidarité qui ne se sont jamais démenties. Elles sont nôtres et nous les partageons avec les salariés en lutte, jusqu’à la victoire ! ».

Roger David, Conseiller général de Montoir.

«Dans son discours « sur la politique maritime de la France », le Président de la République déclarait « vouloir mettre demain son énergie à mobiliser l’ensemble des acteurs navals de notre pays autour d’un programme industriel ambitieux de conception et de construction des navires du futur plus sur et plus économes ». Au lieu d’oublier ces belles paroles, la France doit investir dans la recherche et ledéveloppement, dans du matériel plus performant pour améliorer les conditions de travail et de production.»

 

Christian Saulnier, Conseiller municipal de St Nazaire, Président du groupe communiste.

 « St Nazaire et les chantiers navals c’est une histoire commune, une construction commune, une identité commune. C’est aussi la vitrine d’un savoir faire, d’une qualité professionnelle reconnue dans le monde entier. Le Queen Mary en est un des plus récents et bel exemple. Et, ce savoir ne se réduit pas à la construction de paquebots de luxe, il concerne tous types de navires. Les hommes sont là, la qualité est là, tout permet le développement et la création d’emplois ».

 

Véronique Mahé, Conseillère municipale de St Joachim, Conseillère régionale - titulaire 7ème circonscription

« Le capitalisme connaît une crise sans précédent. Elle résulte de choix politiques qui ont conduit à privilégier le profit au détriment de l’humain. Ces choix sont aussi ceux qui ont prévalu dans certaines industries, comme la navale. Il faut changer la donne, mettre au coeur des choix l’efficacité sociale, gage d’efficacité économique ».

 

Sabine Mahé, Maire de Trignac - suppléante 8ème circonscription

« Nombreux sont les salariés des chantiers qui vivent sur notre territoire. Ils participent activement, avec leurs familles, à la vie associative et à l’économie de nos communes. Leur avenir, c’est notre avenir ! »