Fédération PCF de Loire-Atlantique membre du Front de Gauche

Fédération PCF de Loire-Atlantique membre du Front de Gauche
Accueil

Alcatel Lucent : le coût du capital

 
 
 
 

Le CCE d’Alcatel Lucent de ce jour a donné un nouveau coup de semonce aux salariés en lutte pour sauver leur emploi. Le détail des mesures annoncées est de l’enfumage patronal. Il ne répond qu’à un seul objectif démanteler le groupe avec un sabrage d’activités et des économies tout azimut dans le seul intérêt du capital. Une nouvelle fois une industrie de haute-technologie est mise à mal au nom de la sacro-sainte rentabilité financière. 
 
L’annonce du projet de partenariat industriel avec l’entreprise Altran, entreprise de conseils et services en R&D, n’est qu’un leurre, une externalisation du plan social vers une autre entreprise. De plus, ce sont environ 170 ingénieurs qui seraient intégrés aux équipes d’Altran sur les 250 ingénieurs et 480 autres salariés que compte le site d’Alcatel d’Orvault. Que deviendront-ils ? 
 
LE PCF, ses militant-e-s et ses élu-e-s, apportent leur totale solidarité aux actions des salariés d’Alcatel-Lucent. Une fois de plus, ils réaffirment que la preuve est encore donnée par Alcatel Lucent que ce n'est pas au coût du travail qu'il faut s'attaquer mais au coût du capital, aux profits des actionnaires.