Fédération PCF de Loire-Atlantique membre du Front de Gauche

Fédération PCF de Loire-Atlantique membre du Front de Gauche
Accueil

Battre LE PEN et le FN : Pas une voix ne doit manquer !

 
 
 
 

Le second tour de l'élection présidentielle opposera la candidate de l’extrême-droite xénophobe, Marine Le Pen, à Emmanuel Macron, le candidat des libéraux et des milieux financiers. C'est une situation extrêmement grave pour notre pays. L'extrême-droite est au second tour et la gauche est éliminée.

Conscients des immenses batailles qui sont à venir, nous appelons le 7 mai, lors du second tour de l'élection présidentielle, à barrer la route de la Présidence de la République à Marine Le Pen, à son clan et à la menace que constitue le Front national pour la démocratie, la République et la paix, en utilisant le seul bulletin de vote restant, celui d’Emmanuel Macron.

Notre appel pour le 7 mai n’est évidemment en aucun cas un soutien au programme libéral anti-social d’Emmanuel Macron, que nous avons combattu quand il était ministre et que nous combattrons demain sans concession, chaque fois qu’il tentera de porter atteinte au monde du travail, à ses droits, à nos services publics, à l’environnement, à la protection sociale et son financement...

Le résultat de Jean-Luc Mélenchon marque un désir profond de changement vers plus de justice sociale, de solidarité, de renouveau démocratique, de paix et de respect de l'environnement. Il s’en est fallu de peu pour que la gauche accède au second tour, elle paye au prix fort la division que les communistes ont tout fait pour éviter.

Nous remercions les 178 357 électeurs de Loire-Atlantique qui ont utilisé le bulletin Jean-Luc Mélenchon pour exprimer leurs exigences de changement et une ambition forte pour la gauche.

Jean-Luc Mélenchon arrive en tête dans 31 communes du département, notamment dans les villes où l’influence des communistes a toujours été forte comme à La Montagne, Indre, Montoir, Saint-Malo de Guersac, Saint-Joachim, Trignac, Donges…

Dans les 4 plus grandes villes du département le candidat soutenu par le Parti Communiste Français arrive en seconde position.

Les élections législatives des 11 et 18 juin sont déterminantes. L'Assemblée nationale peut devenir un contre-pouvoir à la politique qui sera conduite à la suite du résultat du second tour de l'élection présidentielle le 7 mai prochain.

Dès ce soir, le Parti communiste appelle les forces de gauche et de progrès, les équipes de Jean-Luc Mélenchon et de la France insoumise, toutes les forces engagées dans la campagne, celles de Benoît Hamon, des socialistes et des écologistes, des femmes et des hommes désireux de reconstruire une gauche de combat et de transformation sociale à se réunir, à débattre publiquement et préparer ensemble les échéances décisives à venir, celle du second tour de l'élection présidentielle et celle des élections législatives des 11 et 18 juin.

Nous appelons, dans le respect des appels des organisations syndicales, à faire du 1 er mai un moment de lutte et de mobilisation sociale contre l’extrême-droite, pour la paix, la démocratie et le progrès social.

 

Battre LE PEN et le FN : Pas une voix ne doit manquer !

le 25 avril 2017